Montmartre Campus: Ou la guerre des clans... Forum Index
Montmartre Campus: Ou la guerre des clans...

 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Let's go shopping
Goto page: 1, 2  >  
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Montmartre Campus: Ou la guerre des clans... Forum Index >>> Extérieur du Campus >>> Les rues des alentours >>> Chanel et Dior

Author Message
Candice Woods
Bitches


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 31
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Euro(s): 540
Moyenne de points: 17.42

PostPosted: Mon 22 Sep - 19:15 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

 
 
Le cliquetis des talons de Candice résonnait dans la ruelle bordée de boutiques de luxe. Lunette de soleil et grand chapeau fuchsia pour être bien protégée du soleil, la jeune femme comptait bien profiter du temps libre qu’il lui restait avant la fin de la journée. 
 
 
Sa rentrée s’était bien passer notamment grâce à sa rencontre avec un certain garçon…. 
La proposition qu’il lui avait faite de le revoir ne lui déplaisait pas mais comme il était dans la même classe, au grand bonheur de la jeune femme, ils auraient tout temps nécessaire pour se découvrir l’un l’autre. 
 
 
Candice s’arrêta devant la boutique Chanel et un petit sourire malicieux se dessina sur son visage 
 
 
* Ca fait au moins 3 jours que je n’ai plus fait chauffer ma carte de crédit… la pauvre elle doit s’ennuyer, remédions à ça * 
 
 
 
Elle poussa la porte vitrée de la boutique et y entra. Le sol était de marbre blanc et les murs d’une teinte crème. Une vendeuse, droite comme un piquet derrière le comptoir caisse, la salua respectueusement. Candice se dirigea vers une pile de vêtements disposée sur un présentoir de bois clair. Une bonne demi heure était passée et Candice faisait des allés-retours entre les quatre coins du magasin, les bras de plus en plus chargés de vêtement. Encore dix minutes plus tard, la vendeuse trottait derrière elle, les bras encore plus chargés d’accessoires et chaussures. Lorsque la vendeuse était prête à crouler sous le poids des articles, Candice se retourna vers elle avec un grand sourire et un air rayonnant et lui dit 
 
 
-         Voilà ! Ca devrait aller pour l’instant ! Passons aux essayages ! 
 
 
La vendeuse acquiesça de la tête et suivit la jeune femme jusqu’aux cabines d’essayages 


Back to top
Publicité







PostPosted: Mon 22 Sep - 19:15 (2008)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Ludovic McWilliam
Emo


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 22
Euro(s): 532
Moyenne de points: 24.18

PostPosted: Mon 22 Sep - 21:00 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Le jeune garçon était donc allé faire sa rentré avec au bras une très jolie fille qui était très belle  qui s'appelait Candice, Ludovic lui avait aussi avoué qu'il avait eu un faible pour elle et l'avait même embrassé ce qui plus beaucoup au jeune émo qui avait peu se rendre compte qu'elle embrassait très bien même si le baisé était involontaire. Il avait adoré se baisé et à chaque fois, il y repensait, à son corps et à son parfum. Quand la rentrée prit fin, le garçon avait sa chambre qu'il partageait à deux et il déposa son sac d'école contenant ses livres pour la rentrée et son carnet de correspondance. Comme son colocataire n'était pas encore arrivée, il décida de faire un peu de shopping pour mettre ses première affaires dans sa chambres, il quitta alors le campus de Montmartre pour se diriger alors vers l'énorme centre commercial avec son porte monnaie remplit de billet de toutes les couleurs et surtout, il si trouvait sa carte bleu où se trouvait beaucoup d'argent qu'il avait reçu de son parrain, de sa marraine et se parents qui était plein au as. Il se dirigea donc seul en direction des boutiques très chic dont seul les bourgeois pouvais fréquenter, il rencontra alors plusieurs élèves de sa classe qui entraient et sortaient de toutes les boutiques possibles qui se trouvaient dans cette rue. Il se rua alors dans le dolce & gabana qu'il adorait pour s'acheter ses première affaires tout le monde le regarda entrer car il avait un très style vestimentaire. Il se dirigea ensuite dans le rayon homme du magasin pour acheter plusieurs t-shirt avec le logo de Dolce & Gabana et quelque t-shirt portant des crane gris ou noirs mais le t-shirt qui plus le plus au jeune homme fut celui qui coutait le plus chers dans le magasin qui représentait un jeune garçon qui représenter le G et se trouvait dans son dos et un D devant qui représentait une très jolie demoiselle. Il avait bien sur acheté car il pouvait se faire des fantaisies pour la rentré scolaire et de plus il en avait le moyens, après il acheter quelques sleam blanc, noir et un  gris qu'il aimait aussi beaucoup. Après cela, il acheta une nouvelle ceinture écrit en gros D&G. Il passa ensuite à la caisse avec toutes ses affaires, la vendeuse dit alors   

"Vous prenez tout cela"   

Le jeune émo eut alors un sourire car bien sur, il prenait tout cela sinon il ne les aurait pas ramenés. Il fit alors d'un signe de la tête qu'il prenait tout, la jeune femme se mit alors à passé tous les articles du jeune homme dont la somme approchait les 1 000 euros qui fit sourire le jeune garçon qui donna ensuite d’eut billet de 500 euros à la jeune fille pour payer ses affaires. Il quitta ensuite Dolce Gabana pour rentrée vers le campus et y déposés ses trois sacs remplient de ses affaires de rentrée et qui lui servirait toute l'année scolaire jusqu'à son bac plus précisément. Il se dirigea donc vers le campus quand il passa devant une boutique que le jeune homme n’aurait jamais du croisé, s'était la boutique "Channel". Il y entra alors chargé de ses sacs qui étaient assez lourd et s'avança dans la boutique pendant que des gens regardaient l'émo passé avec un air suspect, une femme le suivit alors pour le servir dans ses essayages mais, Ludovic n'avait vraiment rien à essayer, il voulait simplement un parfum Channel pour homme et quelques ceintures et la jeune femmes lui donna alors tout ce que Ludo voulait mais il remarqua alors une jeune fille qu'il connaissait bien et il s'approcha alors d'elle après avoir payer ses commandes soit un parfum Dior et un Channel et quelques ceintures Channel. Il s'approcha donc de la jeune fille et fit signe alors à la vendeuse de partir car il allait s'en occupé, il dit alors   

"Mademoiselle, vous n'avez pas de problème avec vos affaires. Je suis celui qui s'occupe de vous maintenant car la demoiselle qui s'occupait avant de vous devait partir car elle avait fini son travail"   

Il resta donc debout en attendant une réaction de la jeune fille en espérant  qu'elle ne l’a pas reconnu ce qui gardait un peu de piment pour la suite des choses   


Back to top
Candice Woods
Bitches


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 31
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Euro(s): 540
Moyenne de points: 17.42

PostPosted: Mon 22 Sep - 22:26 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Candice pénétra dans l’espace réservé aux essayages. Les cabines étaient assez spacieuses et très confortables. La jeune femme choisis la cabine du fond qui possédait un fauteuil à côté de son entrée. Ne regardant pas derrière elle, elle lança à sa suivante    
 
-         Vous n’avez qu’à vous posez sur ce fauteuil en gardant les vêtements pendant que j’essayerai   

Une voix un peu plus grave lui répondit    
 
"Mademoiselle, vous n'avez pas de problème avec vos affaires. Je suis celui qui s'occupe de vous maintenant car la demoiselle qui s'occupait avant de vous devait partir car elle avait fini son travail"   

La voix lui disait quelque chose mais elle ne parvint pas à mettre un nom ou un visage dessus. Elle haussa intérieurement les épaules et lança un simple « d’accord » au jeune homme. Elle s’engouffra dans la cabine, posa son chargement sur un petit banc qui se trouvait à l’intérieur de celle-ci et tira sur le rideau d’un coup sec. Candide ferma les yeux et expira longuement. Le marathon allait commencer. Candice avait l’habitude, elle était championne dans l’art du déshabillage-rhabillage et la pile de vêtement serait bientôt écoulée. 
    
Elle farfouilla dans les vêtements afin de trouver quoi essayer en premier. Il y avait des t-shirt, des débardeurs, des jeans, des slims, des robes, des jupes ainsi qu’une longue robe de soirée/cocktail en mousseline de soie blanche. Elle décida de d’abord essayer les hauts et les bas. Après plusieurs minutes, le stock était écoulé. Elle se saisi alors de la robe et l’enfila mais les chaussures assoties avaient du resté avec le groupe de vêtements que la vendeuse gardait, enfin le vendeur maintenant.    
 
-         Pourriez-vous s’il vous plait m’apporter les escarpins blancs ? En fait, ramener tous les vêtements que vous avez et prenez ceux là pour les emmener en caisse.   


Back to top
Ludovic McWilliam
Emo


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 22
Euro(s): 532
Moyenne de points: 24.18

PostPosted: Tue 23 Sep - 05:58 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Ludovic avait donc fait semblant d'être le vendeur pour faire une surprise à la jeune fille qui le prenait vraiment pour un vendeur, il s'installa alors dans le fauteuil qui se trouvait près de la dernière cabine déshabillage. Ludovic était heureux, il riait à l'intérieur de lui car se petit jeu de faire croire à Candice qu'il était un vendeur et que la vendeuse était partie l'amusait beaucoup. Il regardait alors les habits se mettre très vite ce qui voulait surement dire que Candice était quand même une experte dans l'art de s'habiller et de se rhabiller ce qui semblait faire plaisir au jeune garçon. Il entendit alors la voix de Candice qui lui dit en le prenant bien sur toujours pour le vendeur 
 
- Pourriez-vous prendre ceux là pour les emmener en caisse.   
 
Il fit signe alors à une des vendeuses du magasin de venir et de prendre tous les habits de la jeunes qu'elle avait déjà essayé, la vendeuse fut très rapide et emmena la moitié de ce qu'allait acheter la jeune femme fan de Channel. Après cela, il se tourna vers la cabine où se trouvait à se moment la jeune fille qui devait essayer une robe de soirée mais elle avait oublié les chaussures qui allaient avec et il se prépara donc à entendre la douce voix de sa futur petite amie retentir et c'est ce qu'il se passa, il l'écouta alors 
 
- Pourriez-vous s’il vous plait m’apporter les escarpins blancs ? En fait, ramener tous les vêtements que vous avez.  
 
Dès qu'elle eut fini de donner ses ordres, le jeune garçon se leva et prit la perd d'escarpin blanc qui était vraiment très jolie même vrai très magnifique, il avait même hâte de les voir aux pieds pour voir ci cela lui allait à ravir mais de toute façon il savait que cela allait être très bien sur car elle avait beaucoup de classe et sa il aimait surtout sur elle, il donna alors les chaussures à talon à la demoiselle en passant sa main à coté du rideau en disant en même temps 
 
"Voici donc vos chaussures Mademoiselle, je vous ramène tout de suite le reste de vos affaires" 
 
Il de dirigea alors au pas de course en direction du reste de fringues de la jeune Candice qui allait surement dépenser une belle somme pour acheter toutes ses affaires, il revint ensuite vers la cabine pour y déposer ses affaires mais ses à se moment la qu'il se dit qu'il faudrait peut être entrer dans la cabine pour y déposer les affaires au lieu de les laisser sur le sol devant la cabine, il demanda donc en gardant le ton comme s'il était un vrai vendeur 
 
"Mademoiselle, pourrais-je entré dans votre cabine pour y déposer vos affaires car je ne préfère pas qu'elle reste sur le sol pendant que vous les essayerai car il se pourrait qu'elle soit abimer par la suite et je n'aimerais pas que cela vous arrive mademoiselle" 
 
Grâce à ton de voix et à son blabla, la jeune fille accepta qu'il entre mais il ne devait pas la regarder mais de toute façon il allait devoir la regarder puisque son regard n'arrivait à la quitter depuis leur rencontre dans le parc du campus. Gardant alors les affaires de la miss dans ses bras il entra dans la cabine tout doucement et déposa alors sur une sort de tabouret les affaires de la jeune fille puis se tourna vers elle et en la voyant qu'elle était sublime dans sa robe de soie, il ne put se retenir de faire un compliment 
 
"Vous êtes très belle Miss Candice dans votre robe de soirée" 
 
Le jeune garçon venait donc de se vendre à la jeune fille mais il s'enfichait éperdument car il voulait qu'elle le reconnaisse, elle se retourna alors et vit alors que s'était lui, il rougit donc et elle aussi, puis dans un élan de passion avant qu'elle ne puisse parler, il attrapa par la taille et l'embrassa passionnément. Il savait bien sur qu'il n'aurait surement pas du faire cela mais quand il la voyait, il n'était plus vraiment le même garçon. Il relâcha alors délicatement la jeune fille tout en retirant ses lèvres contre celle de Candice avant de lui posé un doigt sur la bouche pour le laissé parler encore une fois 
 
"Désolé mais je n’ai pas peut y résister" 


Back to top
Candice Woods
Bitches


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 31
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Euro(s): 540
Moyenne de points: 17.42

PostPosted: Tue 23 Sep - 09:40 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Candice jeta un œil à son téléphone portable pour s’y renseigner sur l’heure qu’il était. 16h30. Il n’était pas encore trop tard, peut être pourrait-elle même faire un deuxième magasin. M’enfin nous n’en étions pas encore là, il y avait encore des articles à essayer et si elle prenait le tout, il faudrait qu’elle passe au Campus déposer tout ses sacs dans sa chambre. 
 
 
Elle l’avait découverte quelques heures avant. La chambre était assez spacieuse mais pas assez rose au goût de la jeune femme. Elle allait la partager avec deux autres jeunes filles mais Candice ne les avaient encore jamais rencontré et espérer vraiment qu’elles n’appartiennent pas à un de ses mouvements de petites vermines sans aucun look.  
 
 
La voix du vendeur se fit entendre à nouveau et les escarpins blancs passèrent entre le pan de bois de la cabine et le rideau 
 
"Voici donc vos chaussures Mademoiselle, je vous ramène tout de suite le reste de vos affaires"  
 
 
Candice s’en saisi rapidement et les passa aux pieds. Parfait, elles lui allaient comme un gant. Elle soupira l’air satisfaite. Elle en avait porté des robes de soirée, de toutes les formes, toutes les couleurs, toutes griffées mais celle-ci lui allait particulièrement bien.  
Elle se demanda s’il y avait une sorte de bal ou de soirée organisée au cours ou en fin d’année par le Campus et que si c’était le cas, c’est surement cette robe qu’elle portera.  
 
 
A l’extérieur de la cabine, on entendait le claquement des chaussures du vendeur qui s’affairait pour ramener les vêtements à sa cliente. Encore une fois, il prit la parole et demanda à Miss Woods 
 
 
"Mademoiselle, pourrais-je entré dans votre cabine pour y déposer vos affaires car je ne préfère pas qu'elle reste sur le sol pendant que vous les essayerai car il se pourrait qu'elle soit abimer par la suite et je n'aimerais pas que cela vous arrive mademoiselle"  
 
 
-         Oui vous pouvez 
 
 
Le vendeur entra dans la cabine et déposa les affaires sur un tabouret présent dans un coin. Candice lui faisait dos et ajustait sa robe à sa taille. Elle pensait que le vendeur était déjà parti, elle sursauta donc quand il reprit parole 
 
 
"Vous êtes très belle Miss Candice dans votre robe de soirée"  
 
 
Un léger doute s’insinua immédiatement en elle 
 
 
* euh je lui ai donner mon prénom à celui là ? * 
 
 
Elle se retourna d’un pas élégant et découvrit avec surprise le visage de son vendeur qui n’était autre que Ludovic, le jeune homme avec qui elle avait fait connaissance le matin même. Le sang lui monta à une allure folle aux joues. 
Prise de surprise, elle voulut articuler un petit mot mais ses cordes vocales n’eurent pas le temps de produire un son car en une poignée de seconde, elle se retrouva enserrait par le jeune émo et déjà ses lèvres courraient sur celle de Candice.  
 
 
Elle ne réalisait pas vraiment ce qui passait. C’était la deuxième fois de la journée que, prête à dire quelque chose, elle se retrouvait museau contre museau avec ce garçon. Elle ne contrôlait pas la situation, chose qui ne lui arrivait jamais. Elle était totalement impuissante. 
Le baiser prit fin et elle était prise dans un dédale d’émotions et de confusions. 
 
 
Que dire à présent, que faire. Candice n’en savait rien et continuait de planté son regard dans celui de Ludovic qui posa son doigt sur les lèvres de celle-ci.  
 
 
"Désolé mais je n’ai pas peut y résister"  
 
 
Elle avait été troublée ce matin lors du premier baiser mais par rapport à celui là, son émoi était moindre. Elle n’était plus troublée là,  elle était complètement déstabilisée. Ce baiser avait comme était une balle qu’on lance dans un jeu de Chamboule-tout pour faire tomber les boites et toucher le gros lot. Le jeune homme avait réussi à toutes les faires tomber. 
 
 
Elle réussit tout de même a balbutié  
 
 
-          Ce n’est pas grave… 
 
 
Elle était paralysée devant lui, complètement à sa merci. Elle ne pouvait plus parler, tout ce qu’elle était encore capable de faire, s’était le regarder et rougir. Elle n’aimait pas cette situation. Candice n’aimait pas perdre le contrôle. Elle détestait ça. Mais là, au fond d’elle, ce n’était pas de la colère qui l’habitait. 


Back to top
Ludovic McWilliam
Emo


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 22
Euro(s): 532
Moyenne de points: 24.18

PostPosted: Tue 23 Sep - 11:50 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Ludovic était donc entré dans la cabine en se faisant passé pour un assistant mais en faite le garçon ne l'était pas, il avait fait cela pour se rapprocher de candice et quand il fut entrer à l'intérieur, il ne put vraiment se controler et embrassa la jeune femme après l'avoir fait se retourner face à lui. Ensuite il s'excusa auprès de la jeune fille mais en faite cela voulait tout dire pour lui, il attendit alors une réaction de la part d'elle mais rien, elle balbutia  seulement quelques mots

- Ce n’est pas grave…

Le jeune garçon n'arrivait pas vraiment à savoir si elle l'aimait vraiment ou bien si cela la gêné que l'émo soit toujours la pour l'embrasser mais pour lui se n'était pas un jeu et il ne la traquait pas c'était encore un coup de chance qui faisait quand même plaisir au jeune homme mais comme il ne voyait pas de réaction de la jeune fille, il pensait peut être qu'il la gênait et qu'il n'aurais jamais du faire cela. Il dit alors pour prendre la parole

"Candice, je suis désolé mais je pense que tu ne veux pas de moi alors je vais partir de la cabine et rentrée à Montmartre car je n'aurais jamais du jouer un tel jeu avec toi même si cela en vaut le coup car à la fin j'arrive à t'embrasser. Mais c'est pas ce que je veux et ce que tu veux surement"

Il commença alors à quitter la cabine puis il se rappela qu'il n'avait pas dit à la jeune fille qu'il avait déjà payer la moitié de ses affaires et que les sacs l'attendait devant la cabine, il se retourna alors vers elle et avec quelques larmes se préparant à coulé sur son beau visage, il se tourna vers la jeune fille qu'il aimait de tout son coeur et lui dit

"Au faite, j'ai acheté la moitiés des affaires que tu voulais acheter et il se trouve devant la cabine sur le fauteuil"

Il se retourna alors se mettant dos à la jeune fille et commença à sortir de la cabine mais une main se posa sur son coude, s'était celui de la jeune fille, il n'arrivait plus à comprendre ce qu'il se passait, il pensait qu'elle ne voulait pas de lui mais s'était le contraire. Ludo fut alors tiré par la jeune fille contre son grès mais pour son plaisir, elle se mit alors à l'embrasser tendrement ce qui fit plaisir au jeune garçon car il l'aimait, il l'aimait tellement que son coeur battait toujours de plus en plus quand il était face à elle ou contre elle. Il ne retira alors pas ses lèvres de celle de Candice car il voulait que se moment dure le plus longtemps possible mais celui ci ne dura qu'une bonne minute mais s'était déjà beaucoup, il retira ensuite ses lèvres en essayant de reprendre ses esprit et en demandant alors Candice

"Pourquoi? Je n'arrive pas à te comprendre, je pensais que tu ne voulais pas de moi en ne disant rien mais tu ma retenu alors pourrais tu m'expliquer ce qui se passe entre nous deux"
 


Back to top
Candice Woods
Bitches


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 31
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Euro(s): 540
Moyenne de points: 17.42

PostPosted: Tue 23 Sep - 13:37 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Un silence s’était installé entre les deux jeunes gens. Candice était figée, le regard accroché dans celui de Ludovic. Il devait la prendre pour une barje, elle devrait normalement réagir. Le garçon pour qui vous avez un faible vous embrasse dans une cabine d’essayage d’une boutique de luxe, normalement vous réagissez. Bah Candice non, elle, elle reste plantée là comme un piquet au milieu de son champ.  
 
 
Le silence vola en éclat par la voix de l’émo 
 
 
"Candice, je suis désolé mais je pense que tu ne veux pas de moi alors je vais partir de la cabine et rentrée à Montmartre car je n'aurais jamais du jouer un tel jeu avec toi même si cela en vaut le coup car à la fin j'arrive à t'embrasser. Mais c'est pas ce que je veux et ce que tu veux surement" 
 
 
Candice avait entendu mais elle ne réagissait toujours pas. En réalité, elle était sous le choc. Ce qu’elle avait ressenti à l’instant où elle avait senti les lèvres du jeune homme sur les siennes était totalement inconnu pour elle. Des garçons, elle en avait embrassé, son tableau de chasse était bien rempli mais là, une impulsion électrique avait parcouru son corps et avait provoqué des émotions et des sentiments jamais ressenti par la jeune femme.  
 
 
Il pensait qu’elle ne voulait pas de lui… faux… totalement faux. Elle n’avait cessé de penser à ce baiser volé dans le parc au matin. Mais ce baiser là avait plus de fougue que le premier, laissant un trouble encore plus grand. 
Voyant qu’elle était toujours comme congelée sur place, Ludovic se retourna et commença à quitter les lieux, mais il se retourna soudainement pour ajouter 
 
 
"Au faite, j'ai acheté la moitiés des affaires que tu voulais acheter et il se trouve devant la cabine sur le fauteuil" 
 
 
Il entama à nouveau sa marche vers la sortie. 
 
 
C’est pendant qu’il dit cela que l’esprit de Candice s’était réveiller. Ses rares neurones avaient recommencé à s’agiter et venait de comprendre la situation. Il s’en allait. Elle remarqua alors que des perles brillantes et humides reposé aux coins des yeux du jeune émo. Un flash. Un déclic. 
 
 
* Hé mais il s’en va là, magne toi le fessier et rattrape le ! * 
 
 
Candice l’agrippa au coude et l’attira vers lui. Hors de question pour elle de ne pas tenter sa chance auprès du jeune homme à cause d’une petite « absence cérébrale » ! Elle prit la main du jeune homme, posa sa main encore libre sur le torse de celui-ci et l’embrassa. 
 
 
A ce moment précis, le monde aurait pu s’écrouler autours, elle n’en aurait rien à faire. 
Le baiser prit fin et Ludovic lui fit part de sa légère incompréhension 
 
 
"Pourquoi? Je n'arrive pas à te comprendre, je pensais que tu ne voulais pas de moi en ne disant rien mais tu ma retenu alors pourrais tu m'expliquer ce qui se passe entre nous deux" 
 
 
Candice le comprenait. Elle avait quand même joué la statue de cire pendant plusieurs longues minutes. Expliquer elle ne saurait pas le faire, parce qu’elle-même ne comprenait pas vraiment quel courant émotionnel passait entre les deux lycéens. 
 
 
Elle s’approcha doucement de l’oreille du jeune homme, lui tenant toujours la main, et lui murmura 
 
 
- Tu crois au coup de foudre ? 
 
 
 
 
 
HS : euh je suis pas très habituée à écrire ce genre de rp donc désolée si c'est un peu nul ^^" 


Back to top
Ludovic McWilliam
Emo


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 22
Euro(s): 532
Moyenne de points: 24.18

PostPosted: Tue 23 Sep - 19:26 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Ludovic avait été retenu par Candice qui l'avait ensuite embrassé. Le garçon ne savait plus quoi faire n'y quoi dire car il n'arrivait pas à comprendre la conversation opposant lui et Candice, il avait cru comprendre qu'elle ne voulait pas de lui en la voyant rester planter devant lui sans rien faire devant son baisée où il avait mit tant de passion. Par la suite, il avait donc demandé à la jeune fashion si elle savait ce qu'elle voulait car lui, il le savait vraiment et ce qu'il voulait au plus profond de lui était de sortir avec elle même si les guerres des gangs existaient pour lui, il n'y avait pas de rivalité avec les fashions car il l'était un peu dans son style vestimentaire même s'il n'écoutait pas les mêmes chansons qu'eux. Il se tourna alors de nouveau vers elle pour faire quelques chose mais il n'arrivait pas même pas à lever le petit doigt devant Candice, il la laissa donc s'exprimer sur ce que le jeune garçon voulait entendre 
  
- Tu crois au coup de foudre ?  
  
La jeune fille n'avait pas répondu à la question de l'émo mais, elle venait de posé une question très importante car il devait chercher au plus profond de lui pour savoir oui ou non, il croyait au coup de foudre mais en y réfléchissant, il n'y croyait pas vraiment avant qu'il ne rencontre Candice où il eut vraiment quelques choses qui s'appelait plus communément: un coup de foudre qui était violent car il ne pensait plus qu'à elle alors que le matin même il avait été dans les bras d'une jeune émo dans sa salle de bain mais s'était du passé pour lui car cette jeune Alice n'était rien pour lui, se n'était un coup de vacance et il n'allait surement pas la revoir car il aimait quelqu'un d'autre maintenant. Il se tourna alors vers la fashion et lui répondit 
  
"Avant je ne croyais pas au coup de foudre car rien de telle ne m'arrivais, à chaque fois s'était un couple du lendemain, je sortais avec une fille puis quelques jours je changeais mais maintenant je crois vraiment au coup de foudre et sa depuis que je t'ai rencontré car quand je t'ai vu la première fois dans le parc, mon cœur à fait boum et tout de suite j'ai su que le coup de foudre existait car il y avait un ange devant moi" 
  
Il s'arrêta un peu de parler car il n'avait rien d'autre à dire pour le moment, il s'approcha de nouveau de la jeune fille et prit ses deux mais et croisa ses doigts avec ceux de la fanatique de frisque puis il posa un doux baisé sur les lèvres de la riche jeune fille avant de lui dire après qu'il est retiré ses lèvres 
  
"Maintenant je suis vraiment certain de croire au coup de foudre mais je n'ai pas encore ta réponse par rapport à ma demande de se matin mais en te voyant maintenant la réponse ne peut être qu'un oui je suppose du moins je l'espère" 
  
Il colla son corps contre celui de la jeune fille et sentit sa poitrine se collé contre son corps musclé et calla sa tête contre celle de Candice avant de lui murmurer d'une douce voix 
  
"Je pense que je vais te laisser finir tes essayages de tes dernières affaire pendant ce temps je vais t'attendre en dehors de la cabine" 
  
Il sortit alors de la cabine et s'installa dans le fauteuil en y enlevant tous ses baquets et ceux de Candice en les séparant très bien pour qu'il ne soit pas mélangé et que la jeune fille se retrouve avec des boxers du jeune homme et lui avec des strings ou des jupes. Il attendit alors la fin des essaye de sa Candice adorée qu'il aimait de tout son cœur et de toute son âme. 
 
 


Back to top
Candice Woods
Bitches


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 31
Localisation: Vaut mieux pas que tu saches
Euro(s): 540
Moyenne de points: 17.42

PostPosted: Wed 24 Sep - 16:45 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Candice observa la réaction du jeune homme face à la question qu’elle venait de lui poser. Il semblait avoir plongé dans une intense réflexion. 
 
 
Elle-même avait réfléchis à la question un peu plus tôt. Pour elle ce n’était que des balivernes inventé par les gens n’assumant par leurs poussées d’hormones à la vue d’une certaine personne. C’est ce qu’elle pensait jusqu’à ce matin, 10h30. A partir de là, tout à basculer. Ce matin, la poussée d’hormone s’est transformé en impulsion électrique qui transmet une espèce d’euphorie qui vous fait sourire bêtement, accélère grandement votre rythme cardiaque et vous teinte les joues. 
 
 
Ludovic remonta à la surface de son océan de pensées et se tourna vers elle 
 
 
"Avant je ne croyais pas au coup de foudre car rien de telle ne m'arrivais, à chaque fois s'était un couple du lendemain, je sortais avec une fille puis quelques jours je changeais mais maintenant je crois vraiment au coup de foudre et sa depuis que je t'ai rencontré car quand je t'ai vu la première fois dans le parc, mon cœur à fait boum et tout de suite j'ai su que le coup de foudre existait car il y avait un ange devant moi"  
 
 
Suite au compliment, Candice rougit de plus belle. Elle avait une certaine rancœur envers elle-même. Elle, le dom juan féminin, le bourreau des cœurs en talons hauts, était totalement impuissante par les vagues de sentiments qui la submergeaient. La Candice fière, orgueilleuse, traînant tous les cœurs derrière elle n’existait plus en la présence du jeune émo.  
 
 
Les lèvres de Ludovic contre celles de la jeune fille la sortit de ses pensées et la ramena à la réalité du moment présent (à savoir, séquence émotion/bécotages dans une cabine d’essayage de chez Chanel). Lorsque le baiser prit fin, le jeune homme ajouta 
 
 
"Maintenant je suis vraiment certain de croire au coup de foudre mais je n'ai pas encore ta réponse par rapport à ma demande de se matin mais en te voyant maintenant la réponse ne peut être qu'un oui je suppose du moins je l'espère 
 
 
La demande faites au matin avait effectivement trouvé réponse et le jeune homme supposait bien. La réponse était entièrement positive. Candice aurait été fort sotte de refuser alors qu’à peine quelques heures après l’avoir rencontré, il hantait déjà ses pensées.  
 
 
Ludovic se rapprocha de la jeune femme. Elle était à présent assez proche de lui pour sentir son cœur battre du fond de son torse. Il calla sa tête contre la sienne et lui susurra  
 
 
"Je pense que je vais te laisser finir tes essayages de tes dernières affaire pendant ce temps je vais t'attendre en dehors de la cabine"  
 
 
Il sortit alors rapidement de la cabine et s’installa au dehors. Candice aurait voulu lui donner sa réponse mais elle attendra la fin de la séance d’essayage. Elle se dépêcha de finir de tout essayer et se rhabilla.  
 
 
Elle tira le rideau, sortit de la cabine et se dirigea vers Ludovic. Elle se pencha vers lui, prenant appuie avec ses mains sur les cuisses du jeune homme et approcha son visage de sorte que leurs nez se frôlaient presque. Un grand sourire illumina son visage et elle s’adressa à son bien aimé d’un ton assez tendre 
 
 
-          Je vais répondre maintenant à ta demande que tu m’as faites ce matin. Tu es prêt ?  
 
 
N’attendant pas la réponse du jeune homme, elle déposa un baiser sur les lèvres du jeune homme, lui sourit et se releva. Elle se saisi de ses paquets et de ses affaires et se dirigea vers la caisse, suivit du jeune homme. 
 
 
Elle paya rapidement ses achats et se dirigea vers Ludovic. Elle lui prit la main et demanda sur un ton très joyeux 
 
 
- on peut y aller ?  


Back to top
Ludovic McWilliam
Emo


Offline

Joined: 20 Sep 2008
Posts: 22
Euro(s): 532
Moyenne de points: 24.18

PostPosted: Wed 24 Sep - 20:42 (2008)    Post subject: Let's go shopping Reply with quote

Ludovic pensait donc connaitre la réponse de la jeune fille qui n'était autre que positive mais il voulait l'entendre de vif voix mais il fut contraint de sortir de la cabine car il voulait la laisser une part d'intimité avant qu'il ne soit un vrai couple avec elle. Il quitta donc la cabine pour s'installer dans le fauteuil bien moelleux en attendant la jeune femme. Pendant qu'il attendait donc, une des vendeuses s'approcha de lui et lui offrit alors une coupe de champagne, il demanda alors   
    
"J'accepte la coupe de champagne mais j'aimerais avant tout savoir qui m'offre se verre"   
    
Le jeune garçon attendait alors la réponse de la jeune femme habillé en noire qui ne fut bien sur par très long à lui répondre mais en attendant sa réponse qui était surement courte, le jeune garçon se posait des questions car personne ne pourrait lui offrir cela à par une jeune femme mais aucune ne le regardait alors toujours plongé dans ses pensés, il regarda la vendues qui allait lui répondre après quelques secondes après la demande de l'émo   
    
"C'est cette femme qui vous offre la coupe"   
    
Elle pointa alors du doigt, une jeune femme d'une trentaine d'année qui se trouvait à une caisse, Du regard l'émo reconnu tout de suite la jeune femme qui n'était autre que sa mère qui le salua de la main et lui envoya un baisé, le garçon qui aimait beaucoup sa mère leva sa coupe pour la remercier et la regarda ensuite quitter le magasin pour entrer dans la limousine de la famille McWilliam que le jeune homme ne prenait jamais pour ne pas se monter comme un fils à papa ou p’tit bourge, il but alors son faire et le fini donc au bout de 30minutes t'attente que Candice ne sorte de la cabine après qu'elle eut fini de faire tous ses essaies de nouvelles affaires. Il la regarda alors s'approcher de lui et se jeter sur lui et lui dire en même temps   
    
- Je vais répondre maintenant à ta demande que tu m’as faite ce matin. Tu es prêt ?   
    
Le garçon voudrait bien savoir qu'elle était la réponse de la jeune fille  mais se ne fut pas une réponse qu'elle lui donna mais se fut alors un long baisé, le jeune émo savait bien que les gens regardaient surement mais il s'enfichait un peu car à se moment la, il ne pensait cas une chose s'était Candice qui l'embrassait et retira ensuite ses lèvres des siennes, il la regarda ensuite se lever et passer en caisses pour payer la fin de ses fringues puis se dirigea alors vers Ludo toujours assis en lui prenant la main   
    
- on peut y aller ?   
    
Il accepta alors et se leva et prit ses sacs et ceux de sa petite amie dans sa main gauche puis de sa main droite, il ne lâcha pas celle de sa petite amie et lui déposa un baisé tout en quittant le magasin, il demanda alors   
    
"Où allons nous maintenant, nous rentrons au campus ou allons nous boire quelques choses dans un coin tranquille de Montmartre?"   
 

 


Back to top
Contenu Sponsorisé







PostPosted: Today at 23:50 (2019)    Post subject: Let's go shopping

Back to top
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Montmartre Campus: Ou la guerre des clans... Forum Index >>> Extérieur du Campus >>> Les rues des alentours >>> Chanel et Dior All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo